Tunisie

Dernières mise à jour

La Grèce en Camping-car

Les Iles Ioniennes en Camping-car

Commander notre livre

[Home][Cap Nord][Espagne][Dubai][Oman][Ecosse][Turquie Syrie Jordanie][Tour de la mer noire][Tunisie][Croatie][Montenegro][Albanie][Grece][Les Iles Ioniennes]

 

Où aller aux vacances de la Toussaint? Nous avons eu envie de profiter des beautés de la Tunisie loin des chaleurs de l'été; une bonne façon de visiter le désert sans le désagrément des températures estivales! Afin de gagner du temps, nous embarquons à Gênes (c'est moins cher que depuis Marseille) pour Tunis.

Visite de Tunis; il faut s'enfoncer dans sa vieille ville et découvrir sa médina, une des plus belles du monde arabe (nous apprécions le souk du parfumeur, datant du 13e siècle, avec ses senteurs sucrées). Nous débutons alors notre boucle tunisienne par l'Ouest: la circulation est fluide au milieu des collines de pins, d'oliviers et d'eucalyptus. Nous croisons quelques paysans menant la vache au champ ou assis à califourchon sur son âne. Les policiers nous saluent et nous interpellent, agréablement surpris de nous voir "seuls" et non en convoi comme tous les touristes rencontrés (en 4x4 principalement).

Visite de Dougga, l'un des plus beaux sites romain en Afrique, remarquablement conservé (théâtre, capitole, thermes)

Tunis

Souk de Tunis

Dougga, beau site romain.

En direction du Sud, le paysage devient de plus en plus désertique. Aux portes de l'Algérie, il ne faut pas manquer, parmi les oasis de montagne, les trois villages berbères abandonnés en 1969, accolés à des palmeraies: Midès (surplombe un chouette canyon), Tamerza, et Chebika (plus fréquentée, peut-être à cause de sa superbe balade dans les gorges au milieu des bouquets de palmiers, autour d'une source). Pour les bivouacs, on a le choix; on joue même les difficile en cherchant un beau panorama!

 A Tozeur, nous apercevons nos premières silhouettes de dromadaires! La ville est située aux portes du plus vaste désert du monde, le Sahara. Il est possible de suivre un parcours dans son immense palmeraie qui produit les dattes de "Deglet Nour". Nous sommes d'ailleurs en pleine période de production. Les vieux quartiers de Tozeur datent du 14e siècle: dédales de ruelles et passages couverts avec des maisons en briques ocres.

Faire le plein pour pas cher, le long de la frontière algérienne.

Canyon non loin de Mides.

Le bel oasis de Chebika.

Joli bivouac, le long d'une palmeraie.

Chouette balade dans le désert, à Tozeur.

Tozeur, la rue principale.

Notre route bifurque cette fois vers l’Est et passe au beau milieu d’un immense lac salé, le Chott El Djerid, inhospitalier et magique. Le jeudi, à Douz, c'est le jour du marché (souks coloré, étals d'épices et de légumes secs disposés en pyramides).  Sur le marché aux bestiaux, dromadaires, chèvres, moutons, poules et canards sont marchandés dans une ambiance sympathique. Ensuite, aller-retour pour Ksar Ghilane pour profiter encore un peu du désert. Beaucoup de touristes en 4 x 4 la journée, mais quand ils partent, c'est le paradis! On se baigne dans l'eau rafraîchissante d'une source. C'est chouette!

Le lac salé, un grand désert blanc.

C'est la période de dattes, elles sont succulentes!

Marchands de dattes.

Douz: le marché du jeudi

Le marché aux bestiaux de Douz.

Douz: "Qui veut acheter mes moutons?"

Le désert à Douz.

A Ksar Ghilane, le sable du désert est plus orangé;

Ksar Ghilane: on se baigne dans les eaux d'une source en plein désert!

Cap sur la région de la chaîne du Dahar. Ce milieu aride et hostile offre de magnifiques paysages dénudés ocre, presque lunaires. Le village troglodyte de Matmata est devenu célèbre depuis qu’il a été choisi pour tourner des scènes de Star Wars. Les habitations sont creusées dans le sol, dans des puits profonds de 7 mètres. Autour du cratère, qui fait office de cour, quelques pièces sont aménagées dans les couches argileuses.

Tataouine est le point de départ idéal pour découvrir les vieux villages de montagne avec leurs curieux greniers collectifs. Visite du village abandonné de Douiret, construit sur un éperon rocheux, puis de Chenini.  Datant du 15e et 19e siècle, les greniers collectifs de ksar Ouled-Soltane ont été récemment restaurés. Aménagées autour de deux cours, les petites niches s’empilent harmonieusement sur 4 niveaux ; on y stockait les réserves de grains, d’huile et quelques outils. L’ensemble est superbe, d’autant plus que nous sommes seuls pour en profiter !

Sur les chemins de Chenini.

Paysages du Sud Tunisien. Le village abandonné de  Douiret au dessus de la colline..

Ksar Ouled Soltane et ses greniers collectifs. C'est vraiment très beau (et on est tout seul pour en profiter)

Un tour de Tunisie ne peut s’imaginer sans visiter l’île de Djerba. Nous la rejoignons par un bac puis faisons le tour de cette île, toute plate, passe par la frange de plages bordées de grands hôtels. Le souk de Houmt Souk est envahi par les vacanciers; Je n'apprécie pas l'insistance des marchands qui nous prennent vraiment pour des pigeons!

Quittons l'île. Kairouan, la capitale religieuse, nommée la « Ville aux trois cents mosquées ». Les ruelles blanches de la médina, ponctuées de minarets, sont empreintes d’une ambiance paisible et authentique (visitez le souk et admirez les célèbres tapis de Kairouan).  El Jem: Arrêt pour flâner dans  le 3e plus imposant amphithéâtre de l’empire romain, datant du IIe siècle. Bien aussi beau que celui de Rome, avec la foule en moins!

Sur l'île de Djerba, à Houmt Souk.

Sur l'île de Djerba, à Houmt Souk, le souk.

Kairouan, ville religieuse.

Nous longeons le golfe de Hammamet, et visitons les villes de Sousse et de Hammamet, touristiques, mais sympa pour une balade dans la médina.

El Jem, tout simplement superbe!

Vue sur Sousse..

Souk de Sousse.

En conclusion, nous avons tous les 4 adoré la Tunisie. Certes, si nous comparons avec le Maroc, on peut dire que les paysages sont moins colorés. Cependant l'absence de tourisme (en dehors des gros pôles bien connu) en fait une destination vraiment relaxante, dépaysante, avec en plus, le sourire franc des Tunisiens.

 

INFOS PRATIQUES

Formalités : Un passeport en cours de validité est obligatoire. Pour un séjour d’une durée inférieure ou égale à trois mois, le visa n’est pas nécessaire. Pour l’assurance du camping-car, votre assurance couvre en général  la Tunisie (voir sur la carte verte). Les touristes n’ont pas le droit de vendre leur véhicule sur place.

Circulation : Nous avons parcouru 2200 kms. Les routes sont en excellent état. Les Tunisiens adoptent une conduite tranquille et courtoise. La vitesse est limitée à 110 km/h sur l’autoroute et sur le reste du réseau à 90 km/h, sauf à Djerba où elle est limitée à 70 km/h. Attention il est fréquent que des contrôles de vitesse soient effectués à l’aide de jumelles. La circulation dans l’extrême Sud (zone militaire) est soumise à une autorisation préalable.

Ferry : Euromer propose des traversées en ferry au départ de Marseille, ou d’Italie (Gênes, Rome ou Naples). De Gênes, la traversée dure 24 heures.

Devises: Le Dinar tunisien (DT) vaut environ 0,58€. Il est divisé en millimes. Il est possible de retirer de l’argent dans les distributeurs automatiques.

Carburant: 1L de gas-oil coûte 0.96DT, soit 0.60€, et le prix est fixe donc identique dans toutes les stations service. Cependant les carburants sont aussi vendus en jerrican sur le bord de la route, en particulier dans l’ouest et dans le sud. Ces carburants sont importés d’Algérie ou de Libye. Le gas-oil coûte 13 DT les 20 litres, soit 0.65 DT le litre (0.38€ le litre).

Camping et bivouac : Vous ne trouverez que très peu de campings en Tunisie. Ils seront d’ailleurs assez simples. Mais il est facile de se garer partout de jour comme de nuit : village, désert, parkings divers. L’idéal étant d’éviter les endroits bruyants (proximité de cafés, bord de route fréquentée), et vous trouverez sûrement des bivouacs de rêve, silencieux, avec des panoramas merveilleux ! Il n’y a aucun problème de sécurité.

Plein d’eau/vidange : Nous faisions le plein d’eau dans les stations services, en prenant aussi du carburant. Il est facile aussi de vider les WC dans les toilettes publiques.

Santé : Il n’y pas de risques particuliers en Tunisie. L’eau du robinet est censée être potable en général, mais nous préférions ne consommer que de l’eau en bouteille.

S'il vous plait: Evitez de distribuer des bonbons, des jouets, des stylos ou des bonbons à foison aux enfants, si vous ne voulez pas que ce pays ressemble à tant d’autres…Faites des cadeaux aux gens qui vous accueillent, échangez, ou donnez à des institutions ou aux écoles qui sauront répartir vos précieux dons.

ccadm

copyright(C) ccarautourdumonde 2003 tous droit réservés.