Montenegro

Dernières mise à jour

La Grèce en Camping-car

Les Iles Ioniennes en Camping-car

Commander notre livre

 

 

A LA DECOUVERTE D'UN TOUT JEUNE PAYS :

LE MONTENEGRO

Si vous aimez la nouveauté à l'écart du tourisme de masse, le soleil, la mer et la montagne, partez à la découverte du Monténégro!

Il suffit de parcourir une trentaine de kilomètres de Dubrovnik pour entrer au Monténégro. Et quelle entrée! Nous longeons en effet tout de suite les eaux bleues des bouches de Kotor, une immense baie fermée constitue en fait le plus méridional des fjords européens. C'est extraordinairement beau!

Le long du fjord de Kotor, Perast. Et sur le lac, deux îlots tout mignons!

Une vue magnifique sur le fjord de Kotor.

Kotor, cité médiévale construite entre le 12e et le 14e siècle. Ce Village fortifié est piéton et il est inscrit au patrimoine mondial de l'unesco. A ne pas rater!

 

Pour profiter d’une vue plongeante sur la baie de Kotor, nous poursuivons notre parcours par la route « serpentine » qui relie Kotor à Cetinje. La route atteint ensuite un plateau. Quelle surprise, nous venons de quitter une vue sur mer et nous sommes maintenant à la montagne ! Une halte dans le village rustique de Njegusi nous permet de déguster du délicieux jambon fumé et du fromage produits localement. Nous accédons ensuite à Cetinje, la capitale historique du Monténégro. Nous n'avons rien trouvé d'extraordinaire dans cette ancienne capitale (1870-1918). On fait le tour des vieilles ambassades désaffectées. La ville semble même désertée... 

 

Charcuterie locale et fromage (njegusi), un délice!

A une demi-heure de la mer, la montagne!

Route de montagne.

Retour sur  la côte Adriatique. Et là, horreur, la côte est archi-super-bondée (nous sommes en Juillet); nous n'arrivons même pas à nous approcher des plages. Nous ne voulons pas insister, nous ferons de la plage plus loin, en Albanie ou en Grèce!  Nous prenons la route principale qui longe la mer jusqu'à Bar:  magnifiques panoramas sur des criques ou des villages. Il ne faut manquer de s’arrêter face à l’îlot paradisiaque de Sveti Stefan, ancien refuge de pêcheurs transformé en villégiature haut de gamme. C’est la photo que l’on retrouve sur toutes les cartes postales!

Nous décidons alors de quitter l’effervescence de la côte et partons cap vers le Nord. En moins de 30 km, nous accédons aux rives du lac Skadar, le plus grand des Balkans, dont un tiers est en territoire albanais. Nous faisons une agréable balade en bateau au départ de Virpazar: on peut alors observer  d'oiseaux (et aussi des détritus flottants)

 

Comme tous les touristes, nous faisons LA photo du Monténégro: l'îlot de Sveti Stefan

Les eaux tranquilles du lac Skadar, le plus grand lac des Balkans.

Balade en bateau sur le lac Skadar.

Nous poursuivons vers le Nord afin de visiter le monastère d’Ostrog, le plus vénéré du pays. On aperçoit ce superbe monastère orthodoxe depuis la route traversant la vallée : il est accroché à la paroi de la falaise, 900 mètres plus haut ! La route est étroite et sinueuse mais les efforts sont récompensés lorsque l’on se retrouve en face du monastère blanc du 17e siècle. On peut visiter deux chapelles troglodytes et monter au clocher pour une vue vertigineuse sur la vallée.

Route pour le monastère d'Ostrog.

Le monastère d'Ostrog, accroché à sa falaise, 900 mètres au-dessus de la vallée. Superbe !

Ce paysan nous autorise à dormir dans son champ. Et en plus, il offre des glaces aux enfants!

Nous débutons alors une boucle dans le Nord du pays, réputé pour ses splendides décors naturels montagneux, et traversons par trois superbes parcsnationaux. Tout d'abord le Parc National Durmitor, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco : balade le long du lac Noir, panoramas extraordinaires sur quelques uns des cinquante sommets dépassant les 2000 m. Nous longeons en camping-car la rivière Tara, qui traverse le Parc National de Tara sur 65 km. Il faut absolument s’arrêter sur le pont qui enjambe la rivière (splendide point de vue sur le canyon profond de 1300m). Nous accédons ensuite au dernier parc, le plus petit : le Parc National Biogradska. Le site est protégé de façon rigoureuse depuis 1878 de façon à préserver cette nature à l’état pur, sans intervention humaine. La promenade autour du lac de Biograd est agréable : dans cette forêt vierge les arbres parfois vieux de 500 ans atteignent 50 mètres de haut.

 

Le canyon de Tara (parc National)

Le parc national de Biogradska: un sentier fait le tour du lac.

Miam, les bonnes grillades au restaurant!

 

Nous entrons ensuite en Albanie. Lire le carnet de route sur l'Albanie...

 

 

Monténégro Pratique

Formalités : Pas besoin de visa pour les citoyens de l’Union Européenne pour des séjours de moins de trois mois. Une carte nationale d’identité valide toute la durée du séjour suffit. Concernant le camping-car, la carte verte est demandée à la frontière.

A la frontière, vous devrez vous acquitter d’une taxe écologique, d’un montant de 30€ pour les camping-cars, et valable un an. Vous pourrez aussi acheter une carte du pays, c’est pratique !

Circulation : Il n’y a pas d’autoroute au Monténégro. Le réseau routier est très correct sur les axes principaux. Le pays étant montagneux, les routes sont en général très sinueuses. Les Monténégrins sont de véritables fous du volant et doublent sans visibilité. Alors prudence !

Il est obligatoire de rouler avec les feux de croisement.

Nous avons vu les points importants du pays en effectuant une boucle de 700 km.

Stationnement, campings, bivouacs : Il existe plusieurs campings, notamment sur la côte et au Parc National de Durmitor (Zabljak). Il nous est arrivé de demander à un villageois l’autorisation de nous garer dans son champ ; il a accepté gentiment.

Les villes sont en général de petites tailles et il est donc assez facile de se garer, sauf peut-être pour Kotor et les stations balnéaires de la côte durant les mois d’été.

Carburant : 1.07 €/l (mars 2010).

Consommer : Au Monténégro, on paie en euro depuis 2002. Les restaurants servent de copieux plats de grillades. Dans les montagnes, essayez les assiettes de fromages locaux et le jambon fumé, un régal !

Infos pays : La petite République du Monténégro est indépendante depuis 2006. Podgorica est la capitale administrative et économique ; l’ancienne capitale est Cetinje. Plus de la moitié du pays est situé à plus de 1000 mètres d’altitude. Le Monténégro a posé sa candidature à l’Union européenne. Sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco : la ville de Kotor et ses environs (1979) et le parc national de Durmitor (1980).

 

Lire le carnet de route suivant: l'Albanie...

Lire le carnet de route précédent: la Croatie...


copyright(C) ccarautourdumonde 2003 tous droit réservés.