Espagne

Dernières mise à jour

La Grèce en Camping-car

Les Iles Ioniennes en Camping-car

Commander notre livre

[Home][Cap Nord][Espagne][Dubai][Oman][Ecosse][Turquie Syrie Jordanie][Tour de la mer noire][Tunisie][Croatie][Montenegro][Albanie][Grece][Les Iles Ioniennes]

 

Nous qui avons visité pas mal de pays en camping-car, nous ne connaissions même pas l’Espagne ! Il était temps de prévoir des vacances vers cette destination. Les vacances de Pâques nous ont semblés parfaites pour une petite virée en Catalogne.

L'ESPAGNE: NOS HALTES, NOS IMPRESSIONS ET NOS BONS PLANS

Voici la liste des villes visitées et nos commentaires (succincts) :

Première halte à Figueras, pour la visite de l’incontournable musée Dali. Il nous a fallu faire la queue une bonne heure pour enfin accéder aux 3 étages de merveilles.

Cadaquès, un village touristique mais agréable en bord de mer. Parking obligatoire pour les camping-cars (4.75€/h). Le lieu est évidemment très fréquenté, mais vaut une halte pour une balade.

 

Figueras, le musée Dali.

Intérieur du musée Dali.

Cadaquès, agréable village en bord de mer

Roses : interdiction de stationner (j'ai bien dit "stationner"!) pour les camping-cars dans toute la ville. Nous trouvons une aire de service…qui doit fermer le lendemain sous la pression des propriétaires des campings. Nous y passons une nuit et quittons la ville sans l’avoir visitée.

Gérone : Grand parking gratuit tout près du vieux centre ( N 41.98 608 E 02.81 921). Jolies maisons pastel, rues pavées, vieux quartiers. Mignon. Nous dégustons de délicieux tapas sur une terrasse ; il fait un peu frais.

 

Roses, une aire de service pratique...qui sera fermée le lendemain!

Gérone, une ville où il fait bon se promener.

Barcelone : Nous sommes partis avec des points GPS pour des parkings, mais ils s’avèrent inexistants (ou fermés !). Enfin, le seul ouvert est le parking du forum avec une aire pour une bonne vingtaine de camping-cars (N 21°24’48.50 E 2°13’18.27). Personnel peu aimable, parking éclairé la nuit, surveillé par caméra, 25€ par jour. Cela n’empêche pas les vols puisqu’une camping-cariste italienne me raconte qu’un voleur s’est introduit dans son camping-car la nuit alors qu’elle dormait et lui a volé son sac ! De là, on prend le tramway pour le centre de Barcelone. Attention Barcelone est réputée pour ses pickpockets et ses vols à l’arrachée. Il faut le savoir.

Sinon, Barcelone est vraiment une ville passionnante avec beaucoup de choses à voir : la place Catalunya, l’avenue Las Remblas, le marché couvert la Boqueira, la place Reial, la vieille ville et sa cathédrale, le musée Picasso, le parc de la Ciutadella, la Sagrada familia (cathédrale-temple en cours de construction, entrée quand même un peu chère 12€, surtout quand on est 4.), Park Güll (sympa avec ses constructions Gaudi qui lui donne un air de conte de fée), les maisons dessinées par Gaudi, et la cité des sciences pour nos ados. Tout cela en deux jours ! Il faut commencer tôt et beaucoup marcher… Nous n’avons pas souhaité passer trop de nuit sur le parking, c’est pourquoi nous avons concentré nos visites.

 

Barcelone, le marché coloré de la Boqueira

La place Reial.

Les petits perroquets bruyants du parc de la Ciutadella!

Le parc de la Ciutadella.

Thibault et Einstein au musée des Sciences.

Luc et Marion au parc Güll!

Parc Güll et constructions Gaudi.

La sagrada familia, vue extérieure.

La sagrada familia, l'intérieur, en cours de construction.

Sidges, à 40 kms de Barcelone. Le long de la mer, après une succession de villes bétonnées et plutôt laides, enfin nous apprécions la ville de Sidges. On peut même garer le camping-car le long de la plage. Centre ville historique, agréable balade. Nuit à une trentaine de kms sur le parking d’une cave à vin qui accueille les camping-cars (N 41°22.1095 E 1°46.3829), plein d’eau, vidange, et achat de quelques bouteilles.


Monastère de Santes Creus, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco: Superbe et bien conservé. On est tranquilles, presque seuls…et en plus j’aime bien visiter les monastères ! Cloître très joli avec une multitude de sculptures. Dans le même genre, à une trentaine de kilomètres, le monastère de Poblet , mais la visite guidée est obligatoire (on ne visite pas seuls !). Restons la nuit sur l’immense parking du monastère. Montblanc , le village où Saint Georges a terrassé le dragon ! On voit beaucoup de statues et d’icônes de saint Georges dans les pays orthodoxes (une vraie star!) et j'étais curieuse de voir l'emplacement mythique. Je suis un peu déçue; à part une petite plaque, il n'y a rien. A part ça, c’est un joli village médiéval entouré d’un rempart. Suivre l’itinéraire donné par l’office du tourisme.


Monastère de Santes Creus.

Le cloître, superbe...

Nous passons la nuit sur le parking du monastère.

Tarragone : On a du mal à trouver une place pour se garer et optons pour une ruelle tranquille à une vingtaine de minutes du centre. Très bon restaurant, avec des plats catalans à volonté « El tiberi », pour 12 €. Cette grande ville est construite sur un promontoire en bord de mer. Beaux vestiges romains (amphithéâtre, cirque), charmant quartier médiéval autour de la cathédrale.


Terragone, l'amphithéâtre..

Terragone, la cathédrale.

Autour de la cathédrale, il subsiste encore quelques colonnes romaines.

Delta de l’Ebre : El poblenou (Parking pour camping-car, gratuit, N 40.64408 E 0.68623). Tranquille, au milieu des rizières et des marécages. Le centre d’information donne des cartes avec des itinéraires, et un dépliant avec le nom des oiseaux que l’on peut observer. Il ne fait pas chaud. On espérait mieux pour un mois d’Avril. On ne continue plus vers le Sud mais rebroussons chemin en passant par l’intérieur des terres.

 

El Poblenou, le parking autorisé aux camping-cars nuit et jour.

El Poblenou, mini village.

Les espaces naturels du delta de l'Ebre.

Morella : grand parking bien indiqué le long des remparts. Ville fortifiée sur une colline. Minuscules ruelles ; on craque pour du fromage, des charcuteries, et des chaussons fourrés au fromage blanc et amandes appelés les Flaons.. N’hésitez pas à pousser la porte d’une boucherie,une « carnisseria », et à acheter du chorizo, moins cher et bien meilleur qu’au supermarché.

Lérida : on y fait les boutiques avec nos ados !

 

Morella.

Les gourmands aiment le chocolat (très épais) dans lequel on trempe des Churros.

Les ruelles étroites de Morella.

La Seu d’Urgell (Parking N 42.35889, E 1.46389). Encore un village médiéval, mignon et tranquille.

Andorre : pour faire le plein de Gas oil, c’est vraiment moins cher ! Mais on n’a pas trouvé à s’arrêter au centre ville mais faisons un peu de shopping dans un des centre commerciaux près de la frontière espagnole (parking ouverts aux camping-cars)

Besalu : parking municipal gratuit près du pont (N 42°11.821 E 02°42.177). On termine notre virée par un très beau bourg médiéval. On y accède par un pont du 11e siècle. Le centre est piéton. L’office du tourisme distribue des plans avec des itinéraires.

 

Besalu: chouette, un grand parking pour nous, à l'entrée du village!

On accède au village médiéval de Besalu par un pont piéton.

Coup de coeur pour le village de Besalu.

 

GENERALITES ET INFORMATIONS POUR LES VOYAGEURS EN CAMPING-CAR SUR L'ESPAGNE-REGION DE LA CATALOGNE

Route : notre boucle fait environ 900 kms. Les routes sont belles et bien indiquées. Routes très sinueuses dans les Pyrénées (Molina par exemple) ainsi que la route de bord de mer entre Port Bou et Figueras.

Bivouacs: Partez avec une liste des aires de service tout en sachant que la plupart auront fermées. C’est assez fastidieux. Le stationnement nocturne en dehors des aires ou campings n’est pas (trop) autorisé.

Parking : Le plus difficile est de trouver des parkings sur la côte, surtout entre la frontière et Barcelone. Le stationnement est par exemple interdit aux camping-cars sur toute la commune de Roses. Il existe des parkings (chers) pour camping-cars (Cadaquès). Ouf, dans les terres et dans le delta de l’Ebre, c’est plus facile. Les villages possèdent des parkings gratuits non loin de leur centre.

On aime: Nous avons bien mangé dans les restaurants, pour 10€ environ les 3 plats. C’est l’occasion de tester toutes les spécialités locales. On aime le chorizo et saucisson des boucheries (carnisseria). Barcelone est agréable. Beaucoup de villages aux centres médiévaux, mignons.

On n'aime pas: La difficulté de se garer de jour comme de nuit sur la côte (et encore, nous sommes en hors saison). Nous n’avons pas eu très chaud, pour un mois d’Avril, dommage !

 


copyright(C) ccarautourdumonde 2003 tous droit réservés.