Albanie

Dernières mise à jour

La Grèce en Camping-car

Les Iles Ioniennes en Camping-car

Commander notre livre

 

 

 "L'Albanie sera-t-elle le nouvel Eldorado des camping-caristes?". Nous avons entendu quelquefois cette interrogation et sommes pressés de nous faire notre opinion sur ce pays qui s'ouvre doucement au tourisme.

LE NORD, TIRANA et BERAT

Peut-être attendions-nous trop de l'Albanie, mais le Nord ne nous enthousiasme pas. Par exemple, la plage de la station balnéaire de Shëngjin est sale, avec les cargos du port en toile de fond et des bâtiments délabrés en arrière plan. Nous décidons même de ne pas nous baigner malgré la chaleur!

Direction la capitale. Les voitures, des grosses cylindrées et des Mercédes, doublent n'importe où! On croise aussi quelques charettes de foin tirées par des chevaux. A Tirana, nous nous garons sur la place Skanderbeg, le centre de la capitale. C'est un peu comme se garer sur les Champs Elysées!!! Il n'y a pas grand monde dans les rues, et nous sommes pourtant un samedi!  Il faut dire qu'il fait une chaleur étouffante!  L'étape suivante est le village de BERAT, situé dans les terres. On est seuls pour visiter les vieux quartiers ottomans de ce village inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. Labyrhintes de ruelles pavées, maisons traditionnelles, cette balade est un vrai coup de coeur!

La jolie place Skanderberg, le centre de Tirana.

Tirana : L'intérieur de la mosquée "haxhi et' hem bey" est une pure merveille! Elle date de 1794.

Berat, un village tranquille, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Superbes maisons ottomanes. Un coup de coeur!

 

LE SUD : la côte et GIROKASTRA

Nous rejoignons ensuite la côte. Nous venons de traverser les trois quart du pays en 3 jours! Non pas que nous soyons pressés mais nous n'avons pas ressenti l'envie de rester à un quelconque endroit!

Heureusement, le Sud nous plait! Nous faisons quelques arrêts sur la côte entre Dhermi et la frontière grecque.  C'est pour nous la partie de la côte la plus intéressante du pays et la plus belle!  Certes, il faut oser s'enfiler avec le camping-car sur des routes étroites et défoncées mais l'effort en vaut la peine: nous accédons alors à quelques plages tranquilles. Nous profitons des petits restaurants (moutons, salades, poissons) et mangeons pour la modique somme de 5 € par personne!

Ne manquez pas le village de Gjirokastra, une ville de pierre très bien conservé. Saranda s'est beaucoup trop développé avec un immeuble sur trois en construction. C'est très touristique avec les vacanciers de Corfou qui viennent passer une journée, les Albanais, les Kosovars et les Macédoniens. Mais il y règne une ambiance sympathique (marché, rues marchandes, balade du front de mer et bons petits restaus). Un peu plus au Sud, la plage de Ksamil est vraiment belle avec ses eaux turquoises et transparentes. Un peu plus au Sud, la dernière étape est le site archéologique de Butrint, inscrit au patrimoine de l'Unesco.

Certes, j'aurais pu faire un pas de plus pour prendre une photo 'propre'! Mais il faut savoir que les plages sont souvent pleine de détritus.

Les bunkers sont partout: sur les plages, dans les champs. Ils sont rigolots!

Il est agréable de s'assoir à une terrasse pour prendre une boisson fraîche et jouer au cartes!

Bivouac sur la plage, face à un petit restau, à Himare.

Plage tranquille.

L'oeil bleu, la fierté des Albanais! C'est une source d'eau d'un bleu profond.

Beaucoup de bâtiments délabrés en Albanie.

Le joli village de Gjirokastra, avec ses maisons au toit de pierre.

Curieuse plaque d'immatriculation avec le sigle européen!

Les Albanaises se promènent à l'ombre d'un petit parasol chinois. Marion fait de même!

Saranda, touristique, mais l'ambiance est agréable.

Les plages de Ksamil, aux eaux transparentes!

Coucher de soleil sur Ksamil.

Butrint, un site archéologique bien conservé.

Traversée de rivière sur un plateau tiré par des câbles. Ici le camping-car de mes parents.

 

Infos pratique: l'Albanie

Frontière: Il faut un passeport pour entrer en Albanie puisque nous ne sommes pas dans l'Union Européenne. 8 € nous ont été demandés à la sortie du pays.

Eau:  Il y a de l'eau partout. D'ailleurs, les Albanais arrosent souvent les routes et les pistes.

Routes: Ma foi, elles ne sont pas si moches. Elles s'améliorent en particulier sur l'axe Nord Sud. Encore des pistes pour les accès aux plages.

Bivouacs: sur les plages, dans les villes, dans un champ. Enfin, un peu partout!

 

 


copyright(C) ccarautourdumonde 2003 tous droit réservés.